ESSAI Fiat Doblo Natural Power: question d'équilibre

ESSAI Fiat Doblo Natural Power: question d'équilibre

Récemment élu van de l'année au Royaume-Uni, le Fiat Doblò a, lui aussi, sa proposition au gaz naturel (CNG). Avec, en plus, une bonne philosophie 50/50. On vous explique…  Il y a tout juste un an, le nouveau Doblò était dévoilé en première mondiale au Salon de Bruxelles. Parmi ses motorisations, une CNG, comme pour beaucoup de modèles Fiat ! En effet, la marque turinoise propose une gamme entière de véhicules propulsés au gaz en Europe et se place comme l'une des pionnières en la matière avec 700.000 véhicules écoulés fin 2015. Le constructeur italien place donc de réels espoirs dans cette technologie verte. Et avec ce Doblò, il démontre une philosophie plaisante en la matière : offrir au moins autant de gaz que d'essence dans la même voiture. Du moins, sur le marché belge, là où le Doblò Natural Power, muni d'un réservoir d'essence diminué de 60 à 22 litres, ne sera proposé qu'avec un réservoir de gaz de 22 kg au lieu de 16. Après l'essai d'un véhicule ne pouvant sniffer que 16 kg de gaz, on salue l'initiative pour deux raisons : l'autonomie d'environ 200-250 km avec 16 kg peut paraître faible et contrairement à d'autres constructeurs, la priorité n'est, ici, plus donnée à l'essence. Oui car, au-delà de rouler propre, pour économiser, il faut aussi rouler majoritairement au gaz ! Le hic, c'est que le vaillant mais glouton 1.4 T-Jet (même moteur que dans les Abarth 500), avec ses 22 litres dans le coco, n'offre pas non plus une autonomie grandiose…