Peugeot Partner

L’histoire entre Peugeot et les véhicules utilitaires remonte à 1895 avec le Peugeot type 13 offrant une charge utilise de 500kg. Au fil des années, les fourgonnettes se sont modernisées jusqu’au lancement du premier Partner en 1996. Aujourd’hui, Peugeot en est à la troisième génération de son mini van à succès.

Le Partner : le favori des fourgonnettes

Lancé aux côté de son jumeau, le Berlingo de Citroën en 1996, le Partner est l’utilitaire le plus vendu de sa catégorie en Europe. Il succède à la légendaire Peugeot 205 F qui, comme son nom l’indique, est la version fourgonnette de la Peugeot 205.

En 2008, Peugeot lance la seconde génération de son Partner. Afin d’améliorer ses performances routières, il reprendra le châssis de la Peugeot 308 et augmentera la puissance du moteur, proposant ainsi jusqu’à 110 ch. grâce à la technologie HDi. Par ailleurs, cette même année Peugeot lance la version électrique qu’il maintiendra jusqu’à aujourd’hui en version ludospace.

La version utilitaire propose de belles capacités de chargement et peut accueillir jusqu’à deux euro palettes dans le sens de la largeur. Par ailleurs, la cabine équipée de trois places, est modulable et le Partner peut ainsi transporter des charges allants jusqu’à trois mètres de long.

La version ludospace, appelée Partner Tepee, est équipée d’une seconde rangée de trois sièges indépendants escamotables. Le confort de la conduite est également amélioré, notamment grâce à l’aide au démarrage en pente et au volant réglable en hauteur et profondeur.

La fourgonnette est la première des ventes dans sa catégorie en Europe. Il faudra attendre 10 ans pour que le constructeur de Sochaux ne lance la troisième génération.

Le Partner troisième génération : un bon en avant.

Au vu du succès rencontré par le Partner II, le lancement de la troisième génération était délicat et Peugeot n’a pas lésiné sur les moyens. La dernière version de la fourgonnette remportera d’ailleurs le titre de Van of the Year 2019.

Effectivement, le Partner III est revu à la hausse. Il s’équipe d’une nouvelle calandre et d’un design plus massif. Il gagne 24cm en longueur par rapport à son prédécesseur et sa charge utile passe de 850kg à 1000kg. Tout comme la version antérieure, le Partner III accueille jusqu’à trois personnes à l’avant et la banquette multi-flex permet d’augmenter le volume disponible.

L’habitacle est modernisé, notamment grâce à l’installation de l’i-cockpit. Intégré sur tous les véhicules Peugeot depuis la 208, c’est en revanche une première dans la gamme utilitaire. Le volant est ainsi plus petit, les compteurs sont situés à hauteur du regard et une dalle numérique de 8 pouces au-dessus de la console centrale permet d’accéder aux différentes commandes.

Le dernier Partner est également disponible en une version capable de recevoir un total de cinq personnes. Ces sièges sont individuellement escamotables et permettent de conserver le volume de charge.

Pour les particuliers qui apprécient les lignes et l’utilité de la petite fourgonnette, Peugeot propose le Tepee électrique ainsi que le Rifter, version 4X4 du Partner.