La Clio RS remplacée par une Zoé RS ?

La Clio RS remplacée par une Zoé RS ?

Comme la Peugeot 208 GTi, la Renault Clio RS pourrait bien disparaître à cause des normes environnementales de plus en plus sévères. A la place, Renault pourrait proposer une version RS de la nouvelle Zoé.

Renault

Renault est une entreprise française fondée il y a plus de 120 ans à Billancourt, par un jeune passionné de mécanique et ses deux frères. Aujourd’hui, c’est l’un des constructeurs automobiles les plus importants au monde.

De la voiturette au char FT17

Louis Renault est un jeune autodidacte passionné par les grandes nouveautés de son siècle dont la mécanique et l’électricité. C’est ainsi qu’en 1898, alors qu’il a tout juste 20 ans, Louis construit sa première voiturette à 4 roues, montée d’un moteur délivrant ¾ de cheval. Elle est capable de franchir une côte de 13 %.

Douze de ses voiturettes seront commandées, ce qui marquera le début commercial de l’aventure Renault Frères, fondée entre Marcel, Fernand et Louis Renault en 1899.

En 1902, Louis présente le premier moteur Renault : un 4 cylindres équipé du premier turbocompresseur de l’histoire. Cependant, le marché de l’automobile reste limité aux véhicules de luxe et Louis comprend rapidement qu’il doit se diversifier.

C’est ainsi que le constructeur se lance dans la fabrication de taxis. Ils seront adoptés par Paris, Londres et New-York. Ce sera le début de l’organisation scientifique du travail et de la production en série.

En 1914, la Première Guerre mondiale éclate et plus de 500 taxis Renault sont réquisitionnés. En 1917 le légendaire char mitrailleur FT17 permet de pénétrer les lignes ennemies. La guerre terminée, Louis Renault reçoit les plus hautes distinctions et les honneurs des alliés. Il devient le premier industriel privé de France.

Crise économique, collaboration et nationalisation

En 1929, c’est la grande crise économique mondiale. Renault accuse le coup : baisse des salaires et réduction des effectifs amorceront plusieurs périodes de grèves. Renault sera d’ailleurs le théâtre de plusieurs crises, notamment en 1968 et qui marquera l’histoire du mouvement social français.

En 1939, la guerre éclate et sous l’occupation, Louis ne prend pas part aux diverses opérations de résistance. A la fin de la guerre, il est incarcéré à la prison de Fresnes et meurt avant son jugement, en 1944. Il laisse derrière lui un empire qui aura mis sur les routes plus de 900.000 véhicules. Renault sera alors nationalisée. C’est Pierre Lefaucheux qui prendra les commandes de la Régie Nationale des Usines Renault.

Pendant son mandat, Pierre Lafaucheux propulse la Régie sur le devant de la scène. La 4CV connaît plus de succès que la célèbre Coccinelle de VW et sa remplaçante, la Dauphine, sera vendue à plus de 2 millions d’exemplaires dans le monde.

De la privatisation à nos jours

En 1996, Renault est de nouveau privatisé. Quelques années plus tard, en 1999, la firme au losange intègre le capital de Nissan, constructeur japonais. Par la suite, Renault consolide sa position à l’international, il rachète Samsung Motor et Dacia. Par ailleurs, il s’associe avec Mitsubishi en 2017.

En parallèle, le constructeur étoffe son offre avec, à partir des années 2000, l’arrivée de plusieurs véhicules phares. La Mégane, la Laguna, la Clio ou encore l’Espace et la Kangoo sortent des lignes de production.

Au fil des années, les véhicules Renault se modernisent, au même titre d’ailleurs que l’image de la marque. Bien que le constructeur conserve sa position de leader sur le marché des petites voitures, plusieurs de ses modèles affichent une montée en gamme qui ne passe pas inaperçue.