Renault Grand Scenic

Lancé en 2003 aux côtés de sa version courte, le Grand Scénic de Renault complète la gamme des véhicules à usage familial, entre le monospace compact et l’Espace. Il combine de manière astucieuse nombre de places et volume de coffre, ce qui fait de lui le véhicule de référence des familles nombreuses.

Le Grand Scénic : Un monospace spacieux et fonctionnel.

Comme son nom l’indique, le monospace est la version longue du Scénic, véhicule familial compact phare de la marque au losange. Il offre ainsi deux places de plus grâce à ses mensurations rallongées de 24 cm en longueur. C’est l’un des monospaces les plus spacieux de son segment, devant le VW Touran et l’Opel Zafira.

Le Grand Scénic est bien entendu totalement modulable, contrairement à la version 5 places. Ses sièges sont escamotables et rabattables en un tournemain. Par ailleurs, il bénéficie de nombreux rangements répartis dans tous l’habitacle, tout comme la version courte.

En 2009, les deux monospaces subissent un restylage en réponse à la concurrence du segment. Sans pour autant rompre avec le design antérieur, le nouveau Grand Scénic adopte une image plus moderne avec la nouvelle identité de la marque au losange. Il s’équipe notamment d’une nouvelle calandre, d’une poupe plus rebondie et de phares en forme de boomerang. A l’intérieur, l’amélioration principale concerne les sièges de la seconde rangée qui coulissent à présent sur 17 cm ainsi que sur la qualité de la finition. Le volume du gros SUV n’est pas modifié.

Le Grand Scénic : la montée en gamme du grand monospace.

En 2016, le Grand Scénic subit une nouvelle modification à l’occasion de la quatrième génération du monospace familial. Tout comme sa version courte, il doit faire face à une demande de plus en plus axée vers les crossovers et les SUV.

Ses lignes évoluent et se rapprochent davantage de celles de l’Espace : lignes fluides et en courbe sont de mise afin d’adoucir les formes compactes et massives des versions antérieures.

Comme de coutume, on retrouve le Grand Scénic avec des mensurations allongées de plusieurs centimètres. Cependant, l’habilité arrière n’en profite pas : l’espace aux genoux est réduit par rapport à la version antérieure et la dernière rangée devient une option de dernier recours. Renault a fait le choix de miser sur le volume du coffre afin de répondre à une demande davantage intéressée par l’espace que par le confort des places supplémentaires.

Cependant, le confort du conducteur est le fruit d’une attention particulière, le nouveau Grand Scénique adopte en effet une nouvelle planche de bord. Ecran tactile et design ergonomique sont de mise. Côté technologie, le nouveau Grand Scénic s’équipe d’innovations dignes des segments haut-de-gamme. En matière de systèmes d’aides à la conduite, on retrouve notamment la technologie multi-sense qui permet de choisir entre 5 modes de conduite.

Sous le capot, en raison de son poids, le Grand Scénic adopte bien sûr une motorisation plus puissante que celle du Scénic 5 places. L’offre se divise équitablement entre essence et diesel.