Coup d’arrêt à l’envolée des ventes de voitures neuves en avril

Après une année 2016 qui restera dans les annales et un premier trimestre largement positif, le mois d’avril s’est clôturé avec une chute de 7,07% des immatriculations par rapport à l’an dernier. 

Parmi les ténors du marché, c’est Renault qui subit la plus forte chute : -11,77%. Le français reste néanmoins leader (5.143 immatriculations) devant Volkswagen qui se maintient de justesse dans le vert (5.360, +0,41%) et BMW, imperturbable dans sa croissance (4.420, +7,59%).

Derrière, Ford (9ème, 2.061, -28,27%), Opel (7ème, 2.817, -22,93%), Audi (6ème, 3.234, -12,90%) et Mercedes (5ème, 3.479, -7,96%) plongent tandis que Peugeot (4ème, 3.962, -3,20%) et Citroën (8ème, 2.560, -1,77%) sauvent les meubles. Skoda progresse en revanche de 2,07% et se hisse dans le Top 10 (2.026 unités).

Volkswagen accroit donc sa position de n°1 sur les quatre premiers mois (19.829 immatriculation, +8,67%) devant Renault (18.827, -0,91%) rattrapé par BMW (17.229, +15,53).