Le Français et l’Allemand travailleront de concert à l’un des points auxquels on ne pense pas nécessairement lorsqu’on évoque la voiture autonome: l’adaptation des habitacles. En effet, puisque le volant sera rétractable, les sièges pivotants et inclinables, c’est l’ensemble des dispositifs de sécurité (sièges, airbags, ceintures…) qui doivent être repensés pour offrir une protection optimale quelle que soit la position des occupants.

Le rapprochement entre les deux groupes restera de l’ordre du partenariat, avec mise en commun de technologies et de compétences, mais sans échange de capital. Faurecia est le spécialiste des intérieurs et des sièges, tandis que l’expertise de ZF se situe dans le développement de système de transmissions et châssis.