Jean-Marc Gales quitte Lotus

A la tête de Lotus Cars Ltd depuis 2014, Jean-Marc Gales a annoncé son départ du constructeur britannique « pour raisons privées et familiales ». Le nom de son successeur est déjà connu.

Arrivé de chez PSA en 2014 pour prendre les rênes du petit constructeur britannique, Jean-Marc Gales était parvenu à s’y rendre incontournable en quelques années seulement. Dernièrement, il avait notamment défendu l’idée de deux SUV Lotus, qui devraient débarquer d’ici 2022.

Son successeur a été nommé directement par Geely, groupe chinois actionnaire majoritaire de Lotus. Feng Qingfeng aura la charge de donner un nouveau souffle au constructeur, dont la gamme peine à se renouveler, tout en continuant la route de la profitabilité empruntée depuis 2017 après de longues années de disette.

Jean-Marc Gales restera toutefois en Angleterre puisqu’il a accepté un nouveau poste chez JD Classics, célèbre restaurateur de voitures anciennes. Il aura également une fonction de conseiller auprès de son successeur chez Lotus.