Les voitures autonomes autorisées en Allemagne

Le parlement allemand a voté une loi régissant l’usage des voitures autonomes, les autorisant de ce fait à circuler sous certaines conditions. L’Allemagne devient ainsi le premier pays européen à répondre aux demandes des fabricants et assureurs en la matière.

Pour circuler sur le réseau routier allemand, les véhicules autonomes devront toujours avoir un conducteur derrière le volant, prêt à reprendre les choses en main dès que la voiture le réclame. Durant les phases de conduite autonome, ils pourront toutefois vaquer à d’autres occupations comme consulter leur smartphone ou écrire un mail par exemple.

Chaque voiture autonome devra également être dotée d’une boîte noire, enregistrant tous les paramètres de conduite. Celle-ci permettra d’établir la responsabilité du conducteur en cas d’accident ou de litige, en déterminant s’il était en train de conduire ou pas. Un conducteur ayant ignoré les signaux de la voiture lui réclamant de prendre le contrôle pourra également être mis en cause.

Les constructeurs allemands ne devraient pas tarder à profiter de cette nouvelle loi pour lancer leurs phases de tests grandeur nature chez eux.