Carlos Tavares, PDG du groupe PSA, a confirmé qu'aucune vague de licenciements n'est à prévoir et le constructeur vient d'investir 100 millions d'euros dans une usine au Royaume-Uni. Mais pour les concessionnaires, l'avenir est moins rose.

Le groupe devrait envoyer un préavis de fin de contrat à 1.600 concessions à travers l'Europe. Au terme de ce préavis de deux ans, le millier de concessions ayant obtenu les meilleurs résultats et ayant le mieux satisfait la clientèle serait sauvé. Les autres perdront le droit d'exploitation des marques Opel ou Vauxhall.