Dans un premier temps, ce sont les SUV Peugeot 3008 et Opel Grandland X qui seront construits sur le site namibien. Les voitures arriveront en SKD (semi knocked-down) – soit en pièce détachées – dès cette année, et seront assemblées sur place à destination des marchés d’Afrique du Sud et d’Afrique centrale. Les volumes seront modestes : 5.000 unités annuelles dans un premier temps, alors que d’autres modèles sont déjà appelés à gonfler les rangs dans les prochaines années.

Cette implantation en Afrique s’inscrit dans le cadre du plan PACE ! qui doit permettre à Opel de vendre 10% de sa production en dehors de l’Europe dès le milieu de la prochaine décennie. Pour y parvenir, la marque sera lancée sur 20 nouveaux marchés dans les quatre prochaines années.