Cette restructuration en profondeur représente 9% des 36.000 salariés de Tesla, et devrait permettre au constructeur de réduire ses charges financières pour enfin atteindre une rentabilité pérenne. Les licenciements ne devraient toutefois pas affecter les usines de la marque, mais devraient se faire dans les services administratifs au siège californien.

Selon son fondateur, Tesla devrait ainsi trouver son point d’équilibre financier au cours du second semestre de cette année. Dans le même temps, les problèmes de production du Model 3 devraient être réglés, et le cap promis des 5.000 unités par semaine devrait être atteint.

Bref, il ne se passe plus une semaine sans qu’Elon Musk ne fasse parler de lui…