Successivement à l'annonce de la livraison de quelque 25.000 véhicules durant le premier trimestre 2017 (dont 361 chez nous!), les actions boursières de Tesla se sont envolées, gagnant 5,8% en quelques heures seulement. La capitalisation de l'entreprise d'Elon Musk se chiffre donc désormais à 48,2 milliards d'euros, quand Ford n'en vaut «que» 45,1!

Une nouvelle démonstration de l'insolente réussite de l'entreprise créée en 2003 seulement, et qui se considère plus comme une Start-Up de la Silicon Valley (où sont situés ses quartiers généraux) que comme un constructeur automobile. Tesla peine pourtant à prouver sa rentabilité sur la durée, de même qu'à démontrer sa capacité à assurer la production du Model 3, victime de son succès.