Ducati au Salon Moto de Bruxelles 2017

Ducati est parvenu, au cours des quinze dernières années, à proposer une multitude de machines dont les prétentions sont diverses mais visent toujours l’excellence. Le réseau des concessionnaires a été complètement revu et les magasins affichent tous le même design avec un look similaire où le rouge est bien présent. La Multistrada 950 et les nouvelles Monster 797, 1200 et 1200 S visent une clientèle dite «sage», alors que la Superleggera et la Supersport 939 se destinent à des acheteurs encore plus exigeants.


Ducati Monster 797 (9.090 €)

La Monster fait son retour avec une motorisation identique à celle du Scrambler. Culasse deux soupapes pour 75 chevaux (à 8.250 tr/min) et 69 Nm (à 5.250 tr/min). Pour le reste, c’est du sérieux, autant pour le freinage (Brembo radiaux, ABS Bosch 9.1) que pour le châssis (treillis tubulaire) et les suspensions Kayaba pour l’avant et Sachs pour l’arrière. Abordable, avec une selle culminant à 805 mm et un poids en dessous de 200 kilos.



Ducati Multistrada 950 (13.690 €)

La petite sœur de la Multistrada 1200 n’a rien à envier à son ainée. Une moto à l’identique avec seulement moins de puissance (113 ch) et moins onéreuse. Les assistances à la conduite font partie de ses packs de personnalisation. Il ne reste plus qu’à attendre la Multistrada Enduro 950 pour que la boucle soit bouclée.



Ducati Scrambler Desert Sled (11.290 €) : notre préférée !

La famille Scrambler continue d’accueillir de nouveaux membres avec cette version Desert Sled. Un parfum de désert Californien et de Baja Mexicaine plane sur cette énième version de la Ducati Scrambler. Si le moteur est commun au reste de la gamme, la partie-cycle reçoit pas mal de modifications. Sabot moteur, grand guidon (avec barre de renfort), jantes à rayons (l’avant passe à 19 pouces avec un disque de 330 mm), garde-boue avant soulevé et protection de phare complètent l’équipement de cette baroudeuse. Résultat, le poids grimpe de 21 kilos et cette « luge » du désert devient la plus lourde de la fratrie. Pour ne rien gâcher, la version grise et ses jantes dorées nous rappellent vaguement une certaine Yamaha XT.



Ducati Scrambler Café Racer (11.290 €)

La mode du Café Racer fait fureur actuellement et Ducati ne pouvait l’ignorer. Devinez la suite, un Scrambler se transforme en Café Racer et le tour est joué. Le côté esthétique est une fois de plus réussi avec de nouvelles jantes dorées de 17 pouces, un échappement à double sortie, des guidons bracelet, une casquette de phare et des rétroviseurs positionnés en bout de guidon. La mécanique est identique aux autres versions Scrambler. Notez les plaques numérotées 54 en souvenir du pilote Italien Bruno Spaggiari’s vainqueur en 1968 (Cesenatico GP) sur une Ducati dérivée du Scrambler monocylindre de 350cc.



La Ducati Supersport 939 (à partir de 14.790 €)

Un moteur de 937cc qui délivre 113 chevaux sous un habillage quelque peu identique à celui de la Panigale, et voici une Supersport 939 de bien belle facture. Destinée à une utilisation plus GT que supersport (un comble), cette nouveauté italienne propose même un plexi réglable. Le tout assemblé sur un cadre tubulaire. Il existe également une Supersport 939 S avec suspensions et freinage supérieurs.