ESSAI BMW GS Offroad: apprendre à rouler

Si les performances routières de la GS font références depuis longtemps avec plus de 46.000 unités vendues rien qu’en 2016, son look atypique invite clairement à l’aventure. L’utilisation off road peut quant à elle soulever un doute par son imposant gabarit et ses quelques 200 kilos. Pourtant nombreuses sont les qualités tout terrain de ce gros trail GT. C’est ce que va nous démontrer Piet, concessionnaire BMW et son équipe,  durant une de leur journée de formation à laquelle nous avons participé avec curiosité et intérêt.

Trouver son rythme

Deux niveaux de stage sont proposés. Le premier ne demande aucune connaissance en conduite tout terrain, il initie aux bases nécessaire au maniement de la moto (pour nouveaux conducteurs). Le second pousse l’apprentissage un peu plus loin et prépare le conducteur (et son passager)  à un éventuel voyage,  loin de nos routes et autoroutes. Ces formations s’adressent à tous types de pilotes et peuvent tout à fait être réalisées avec votre propre moto sans que celle-ci ne nécessite une préparation particulière. Toutefois, certaines adaptations de bases peuvent rendre la journée plus agréable. En effet, l’évolution en tout-terrain nécessitant une position de conduite adaptée, il est important d’avoir facilement accès à toutes les commandes tout en position debout. Pour ce faire le sélecteur de vitesse ainsi que la pédale de frein devront être légèrement rehaussés, le guidon prendra une position plus verticale et les leviers de frein et d’embrayage devront quant à eux permettre de garder un doigt dessus.



Location

Des GS peuvent également être louées sur place si vous avez envie d’essayer un autre modèle ou simplement afin d’éviter d’abîmer la vôtre en cas de chute éventuelle. Le stage propose la location de 3 modèles ; F700GS et F800 GS pour 125€ la journée et la fameuse R1200 GS pour 150€. Lors de notre essai, nous nous sommes vu attribuer une R1200 GS Adventure, la GS, mode superlatif ! Plus grosse, plus haute, plus lourde, plus équipée…
Après une première collation histoire de se donner des forces, direction le terrain d’entrainement encadré par des instructeurs tout terrain « certifiés » BMW. L’ambiance est conviviale et tous les membres de notre petit groupe participent à cette initiation avec comme seul objectif, apprendre à mieux rouler. La journée commence avec  des exercices de maîtrise, d’équilibre et de mises en situations tels que slaloms, parcours en « huit » et freinages d’urgences. Conduire à une main, rouler en amazone, une jambe en dehors des repose-pieds, tout est fait pour vous donner confiance et arriver à maitriser votre GS de la meilleure façon qu’il soit. Les différents exercices se passent sur un terrain sablonneux où le glissement de la  roue avant à tendance à vous convaincre qu’il vaut mieux rouler plus vite que trop lentement. D’heure en heure, on commence à s’habituer au sable et à ressentir ce qu’un Gaston Rahier, du haut de son mètre soixante-huit, pouvait vivre comme sensations dans les dunes mauritaniennes. Rouler c’est une chose, s’arrêter en est une autre. D’autres exercices à côté de la moto sont également à l’ordre du jour, tels que trouver le bon endroit où sortir sa béquille latérale ou relever son beau destrier en cas de chute, surtout quand on connaît le gabarit d’un R1200GS. Notre guide va donc volontairement « enterrer » sa moto au-dessus d’une crête, il appartiendra alors à chacun de la redescendre. Dégager la roue arrière, la faire pivoter si possible en la tirant par la roue avant, chacun a sa petite technique personnelle avec comme résultat de grosses gouttes de sueur et du sable plein les bottes. Heureusement différentes techniques seront dispensées afin de pouvoir se sortir de toutes les situations, même les plus improbables.



Récréation

La journée se termine par une petite session libre dans la carrière de sable où chacun va pouvoir mettre en pratique ce qu’il vient d’assimiler pendant cette journée très instructive. On ne devient pas pilote « pro » en une journée mais ce qui nous a été enseigné est gravé à jamais dans nos mémoires. Et quand on chevauche de tels monstres que sont les R1200GS, c’est un savoir que l’on mettra en pratique au quotidien. Tant sur piste qu’en escaladant les trottoirs bruxellois. Si vous pensez déjà tout savoir sur votre GS, ce stage vous apportera malgré tout une assistance supplémentaire, ne serait-ce que pour se rendre compte du caractère « indestructible » de cette BMW.

Infos

Où ?                Oosterzele/Zottegem
Quand ?          Sur rendez-vous
Comment ?     Avec votre propre GS ou une location

Combien ?      150€/pers. Petit déjeuner, lunch et drink inclus

Site : www.bmwgsridingacademy.be