Ride through MotoGP Novembre 2017: nouveau carénage pour Suzuki

Le Grand Prix du Japon à Motegi a été l’occasion pour le team Suzuki Ecstar d’utiliser une version plus élaborée de son carénage déportant. Après Ducati et Honda qui avaient profité de la trêve estivale pour développer de nouvelles versions de carénage dans le but de pallier l’interdiction d’utiliser des ailerons, c’est au tour de Suzuki de faire évoluer l’aérodynamisme de ses motos. Ducati et Honda ont étrenné leurs nouveaux carénages au GP de République Tchèque en août dernier et c’est au début de la tournée asiatique en octobre que Suzuki en a fait de même. Faut-il en déduire que cette évolution technique est à mettre au compte des progrès réalisés par les deux pilotes Suzuki ?


Une KTM japonaise bientôt anglaise

En 2010, la catégorie 250 du GP devenait Moto2et moteur deux temps disparait au profit du quatre temps avec la particularité d’utiliser un moteur identique pour tous les concurrents. Le choix se porte sur le moteur 4-cylindres en ligne Honda dérivé de la CBR600RR qui sera préparé (et entretenu) par la société espagnole ExternPro. De petits artisans (Suter, Kalex, Speed Up, Tech 3) fabriquent les châssis utilisés par les différentes écuries de la catégorie. Mais voilà que cette année 2017, le constructeur autrichien KTM déjà présent en Moto3 débarque en MotoGP mais également en Moto2. Une situation cocasse car si en Moto3 et MotoGP, KTM utilise des moteurs « made in Austria », il en va autrement en Moto2 où le constructeur de Mattighofen équipe ses châssis avec des moteur nippons. Une belle collaboration forcée mais couronnée de succès car les deux pilotes KTM Miguel Oliveira et Brad Binder pointent dans les dix premiers au classement général de la catégorie. En 2019 cette collaboration « réglementaire » sera 100% européenne car le constructeur japonais Honda cèdera la place à l’anglais Triumph qui prépare actuellement un 3-cylindres dérivé de sa Street Triple 765.


Aegerter déclassé

Vainqueur du Grand Prix de Saint-Marin, Dominique Aegerter a été déclassé pour "huile non-conforme". Sa 2ème victoire est ainsi passée à la trappe. Cela a fait les affaires de Thomas Lüthi (2ème au général), qui a récupéré cinq points (très) importants.


Barry Baltus en Rookies Cup

C’est officiel, Barry Baltus participera l'année prochaine à la Red Bull MotoGP Rookies Cup. Notre jeune espoir de la vitesse fait partie de la dizaine de pilotes sélectionnés sur près de 109 pilotes invités. La Rookies Cup de déroule lors de toutes les manches européennes du MotoGP.