La probabilité d’être victime d’une attaque bactériologique est certes très faible, mais il n’empêche que veiller à améliorer la qualité de l’air à l’intérieur de son véhicule intéressera quelques conducteurs.

Mis au banc d’essai par Tesla, il s’avère que le système de filtration  d’air HEPA a été capable de nettoyer l’air à l’intérieur du Model X, ramenant la concentration de polluants de 1000 µg/m3 à des niveaux quasiment indétectables. Cerise sur le gâteau, et toujours d’après Tesla, le système a même été capable de réduire les niveaux de PM2.5 de 40% à l’extérieur du modèle.