Cela dit, la deuxième interrogation peut être d’actualité ; des sources fiables affirmant que plusieurs ingénieurs Apple travaillent pour l’heure sur un projet répondant au nom de Titan. En vérité, celui-ci serait la réponse de la marque à la pomme à la voiture autonome de Google. Cette hypothèse semble par ailleurs confirmée par le Financial Times et le Wall Street Journal ; ceux-ci ayant découvert que des cadres d'Apple avaient parcouru le monde pour s'en aller rencontrer des homologues travaillant dans l'automobile.

Parmi ceux-ci, il semble que des ingénieurs de Tesla aient été courtisés. Ce fait expliquerait peut-être les tensions existantes entre le constructeur de voitures électriques et la marque chère au feu Steve Jobs. Cela dit, les deux quotidiens sont sûrs d’une chose : Johann Jungwirth, l'ancien patron du bureau en charge des recherches et développements de Mercedes-Benz a bel et bien été embauché. Cet engagement est loin d’être négligeable…

Et vous, pensez-vous qu’Apple se prépare à révolutionner le monde de l'automobile comme la marque l'a déjà fait avec les smartphones ?