Le gouvernement américain se montre ainsi ambitieux en voulant faire communiquer toutes les nouvelles voitures et les camions légers à travers une technologie sans fil d’ici six ans. La communication serait basée sur des fréquences à courte portée avec des informations actualisées 10 fois par seconde.

Les voitures seraient ainsi averties de la position, de la direction, de la vitesse ou encore des potentiels problèmes des autres voitures autour d’elles. Les autorités estiment que cela permettrait de réduire significativement les accidents.