Jim Farley, le responsable des opérations de Ford en Europe, a indiqué au Financial Times que les derniers objectifs environnementaux fixés par l'Europe à l'horizon 2020 pourraient faire en sorte que les nouveaux véhicules soient réservés à une certaine élite.

Selon lui, “nous sommes entrés dans une nouvelle ère où les coûts des technologies nécessaires pour respecter ces objectifs vont commencer à dépasser les capacités des clients à les payer.” Les ventes de Ford en Europe sont actuellement en bonne forme et la Mustang rencontre un large succès.

Pensez-vous que ce risque soit réel ou que Ford tente de faire pression sur l'Europe ?