Les aides à la conduite moderne expliquées

Depuis quelques années, les assistants à la conduite envahissent nos voitures. Mais savez-vous ce qui se cache sous leurs appellations parfois barbares? Voici quelques explications pour comprendre votre (future) voiture...

Il y a longtemps que des noms comme ABS, ESP et airbag sont connus du grand public. Mais depuis quelques années, de nouvelles appellations s'affichent sur les catalogues de vente. La plupart sont étiquetées "aides à la conduite". Nous vous en détaillons quelques-unes parmi les plus courantes.

L'alerte de franchissement de ligne (Lane Assist)

Ce système surveille la route à l’aide d’une caméra qui détecte le marquage au sol. Dès que vous franchissez une ligne continue ou discontinue sans savoir actionné le clignotant, vous recevez une alerte sonore. Les systèmes les plus perfectionnés ordonnent un léger coup de volant dans le sens opposé afin de remettre la voiture entre les lignes. Dans tous les cas, vous conservez la mainmise sur sa conduite.

Le freinage automatique d'urgence (Automatic Emergency Braking) 

Enclenche automatiquement un freinage lorsqu'il détecte un risque de collision avec une voiture, un piéton ou n'importe quel autre obstacle. Cet élément complète l’aide au freinage d’urgence, qui amplifie la puissance de freinage. Les systèmes les plus évolués (souvent appelés "Pre Sense") resserrent même préventivement les ceintures de sécurité.

L’Active Cruise Control avec fonction Stop&Go

Ce système complète le cruise control pour les parcours sur autoroutes et voies rapides. Il permet de réguler la vitesse de votre cuise control en fonction des véhicules environnants pour maintenir à tout moment une distance de sécurité. À tout moment, une légère pression du pied sur l'accélérateur ou sur le frein désactive l’assistance.

L'assistant de surveillance de l'angle mort



Souvent appelé Side Assist ou Blind Spot Assist, ce système détecte la présence d’un autre véhicule dans l’angle mort, à gauche ou à droite. Un signal visuel et /ou sonore avertit le conducteur en cas de danger.

Selon nous, c'est l'une des aides à la conduite les plus utiles!

Les feux de route automatiques

Aussi appelé High beam assist, cet assistant commute automatiquement entre feux de route et feux de croisement. Dès que les autres usagers de la route risquent d’être éblouis, l’assistant coupe les feux de route.

Le système réagit également lorsque l’éclairage ambiant est suffisant, par exemple dans une agglomération.

L'assistant de lecture des panneaux

Appelé aussi (Traffic) sign assist, ce système détecte les panneaux de limitation de vitesse situés sur les bords de la chaussée, sur les portiques ou encore au niveau des zones de travaux. Il compare ces informations à celles du système de navigation et les affiche à l’écran. Les versions les plus sophistiquées agissent même sur le cruise-control pour adapter la vitesse de la voiture aux limitations en vigueur.

Les détecteurs de fatigue

Disponibles en série sur des voitures plutôt haut de gamme, mais des dispositifs électroniques préventifs équipent également des voitures plus basiques. Nous en avons déjà parlé dans notre article Gérez votre fatigue au volant : ils nous paraissent hélas peu efficaces à l’heure actuelle.

L'assistant de parking (Park assist)

Comme son nom l’indique, il vous aide à garer automatiquement votre voiture lorsque les places sont parallèles à la chaussée. Le Park assist détecte les places suffisamment grandes et effectue automatiquement les manœuvres nécessaires pour vous garer. Sur les systèmes moins avancés, vous devez encore gérer vous-même l’accélérateur et les freins.

Pratique mais pas simple à utiliser en ville lorsque le trafic est dense, souvent une voiture vous suit de trop près et gêne la manœuvre qui s'interrompt.

Caméras et aide à la sortie de parking

Depuis longtemps, les bip de recul se sont démocratisés au point qu'on en trouve aujourd'hui sur de minuscules citadines. Plus récemment, les caméras se sont invitées à bord. Elles visualisent les contours de votre auto et dessinent pour vous les meilleures trajectoires. Certains systèmes intègrent des capteurs qui repèrent la venue de véhicules lorsque vous quittez un emplacement de parking perpendiculaire à la route.

L'eCall

Composé d'un boîtier électronique, d'un GPS et d'une carte SIM, ce système permet d'alerter les services d’urgence en cas d'accident.

Une fois l'appel déclenché, une double connexion s'établit:

  • La première, vocale, avec un téléopérateur
  • La seconde transmet automatiquement votre géolocalisation, la marque du véhicule, le modèle, le type de carburant et l'éventuel déclenchement des airbags.
  • Il est possible de déclencher manuellement le système eCall, notamment lorsque conducteur et/ou passagers sont témoins d'un accident.

Investir ou pas ?

À vous de faire le choix ! D’un côté, ces aides à la conduite s’avèrent parfois précieuses. De l’autre, n’espérez pas en retirer une plus-value lors de la revente, car les technologies évoluent très rapidement. De plus, le Parlement européen rendra bientôt obligatoires certains de ces équipements de sécurité. Ainsi, l’ecall sera obligatoire sur tous les véhicules neufs à partir de mars 2018.

Lire aussi:

Guide d'achat salon: trouvez la combinaison gagnante!