D'après smart2zero, le PDG de la marque, Dieter Zetsche, aurait déclaré lors d'un congrès à Stuttgart que l'hydrogène ne joue plus un rôle central pour Mercedes. Bien que Mercedes figure parmi les constructeurs automobiles les plus innovants autour de cette technologie, l'hydrogène souffre d'un réseau encore peu développé mais également des progrès réalisés par l'électrique.

Selon Dieter Zetsche, les coûts relatifs aux batteries diminuent rapidement alors qu'ils restent encore assez élevés pour l'hydrogène. À côté de cela, l'avantage en terme d'autonomie de l'hydrogène sur l'électrique tend aussi à disparaître.

Cela n'empêchera toutefois pas Mercedes de commercialiser prochainement le GLC F-Cell mais ce véhicule sera plutôt destiné aux entreprises.