Plutôt compacte, le module voiture ne mesure que 3,11 m de long pour 1,90 m de large alors que le poids est limité à 200 kg. L'autonomie de la batterie embarquée lui permettra de parcourir 130 km sur quatre roues alors qu'en vol, l'autonomie reste correcte avec 100 km à la vitesse de 100 km/h.

Pratiquement, cette solution autonome devrait s'avérer très simple pour les passagers. D'après Airbus et Italdesign: “Les passagers planifient leur trajet et réservent leur voyage via une application. Le système suggère automatiquement la meilleure solution de transport (en fonction des connaissances de l'utilisateur, des horaires, de l'encombrement du trafic, etc.) reliant le module aérien ou terrestre”.

Même si un prototype est attendu pour fin 2017, ce projet, s'il se concrétise, ne devrait voir le jour que d'ici une petite dizaine d'années.