Une fois le camion poubelle amené au début de son itinéraire de tournée par le chauffeur, celui-ci peut descendre pour charger les poubelles tandis que le camion se déplace seul grâce à quatre LIDAR et une série de capteurs.

L'itinéraire de la tournée étant programmée dans la mémoire du camion, celui-ci peut se déplacer de façon autonome en étant prêt à freiner au moindre obstacle. Selon Volvo, ce camion devrait permettre de réduire la consommation et de diminuer “les accidents de travail et les maladies professionnelles comme l'usure articulaire des genoux, affection fréquente parmi les personnels de collecte”.

Craignez-vous que ce développement technologique se fasse au détriment de l'emploi ?