Avec ce HR-V, le constructeur dispose d’un modèle capable de tenir tête aux Opel Mokka, Nissan Qashqai et autres Suzuki SX4 S-Cross. Concrètement, il se présente avec un style bien affirmé. Si la partie avant évoque un peu celle du CR-V actuel, l’arrière se veut beaucoup plus moderne, avec notamment une nervure latérale marquée qui remonte vers la poignée de porte, des feux arrière façon «boomerang» et une lunette fortement inclinée.

En ce qui concerne l’habitacle, il faut – d’après Honda – s’attendre à une modularité exemplaire. Le constructeur a en effet placé le réservoir de carburant sous le châssis afin d’offrir un maximum d’espace aux occupants et d’adapter son système Magic Seats qui offre une multitude de configurations.

Enfin, pour animer cet HR-V, Honda va recourir à son bloc diesel 1.6 i-DTEC de 120 chevaux certes, mais va également dévoiler une version hybride. Une première sur ce segment ! Cette alternative va associer un moteur atmosphérique de 1,5 litre à un bloc électrique. L’ensemble devrait développer 137 chevaux. Pour les autres moteurs carburant à la 95 sans plomb, Honda annonce des blocs qui vont se convertir à la suralimentation. Une autre première pour le constructeur !

Et vous, que pensez-vous de cette nouvelle génération de HR-V ?