Comme certaines fuites avaient déjà permis de le découvrir, le Hyundai Kona offre une division des optiques en deux parties et la calandre Cascada typique de Hyundai. Il reprend aussi des protections en plastiques pour les ailes ou les bas de caisse et, plus étonnamment, autour des optiques.

Comme le C3 Aircross présenté quelques heures plus tôt, le Kona fait le plein de technologies avec un affichage tête haute, un chargeur à induction pour smartphones, un système anticollision, l'alerte de changement de voie ou encore un système multimédia à écran 8 pouces compatible avec CarPlay et Android Auto.

Proposé avec un 1,0l de 120 chevaux et un 1,6l de 177 chevaux en essence, le Kona pourra compter sur un 1,6l de 110 ou 136 chevaux en diesel. Il est attendu en Europe au cours du second semestre.