De ce futur Clubman, on sait déjà qu’il se présentera avec une longueur d’environ 4,22 m, soit environ 25 cm de plus que le modèle actuel. A l'avant, les codes esthétiques de la troisième génération de Mini devraient être d’actualité, avec notamment des phares agrandis et une calandre hexagonale. Par contre, comme le profil profite d'un empattement allongé, les passagers arrière ne seront plus obligés de sortir que du côté droit. A l’arrière, on disposera en effet de deux portières à ouverture conventionnelle. Leur taille reviendra à la normale et elles renoueront avec des encadrements de vitres, au détriment de l'esthétique.

Que les inconditionnels du modèle soient rassurés, cette Mini ne rentrera pas tout à fait dans les rangs. A l’arrière, le constructeur anglais conservera l’aspect utilitaire qui fait tout le charme de son véhicule. L’accès au coffre se fera en effet encore par le biais de portes battantes. En les ouvrant, on découvrira aussi une soute au volume plus conséquent qu'aujourd'hui. Une bonne nouvelle, non ? Enfin, pour l’heure, si on ne sait pas encore quels moteurs animeront cette prochaine génération, il y a néanmoins fort à parier que le constructeur reprenne l’ensemble des blocs de l’actuelle Mini. Enfin, toujours d’après Car Advice, la commercialisation du Clubman débutera juste après le Salon de Francfort. Vivement demain…

Et vous, trouvez-vous aussi que cette Mini Clubman a perdu une partie de son âme ?