Ce nouveau constructeur français n’est pas tout à fait nouveau puisqu’il trouve ses origines dans le défunt projet Tagaz Aquila en Russie. Oleg Paramonov, fils du précédent dirigeant, a souhaité relancer le projet en France.

La PS160 prend la forme d’une berline longue de 4.68 mètres à la ligne de toit plongeante. Sous son capot, on retrouve un ancien moteur Mitsubishi Orion, un 1.6l de 106 chevaux et l’intérieur ne respire pas la modernité. Mais à ce prix-là, quelques acheteurs pourraient être intéressés.

La marque envisage une production 1.000 exemplaires par an, et les premières livraisons devraient intervenir très rapidement.