De ce futur coupé RCZ, on sait déjà qu’il exploitera la plate-forme EMP2 sous une forme étroitement dérivée de l’actuelle 308. Outre l’assurance de qualités dynamiques, Peugeot annonce d’ores et déjà aussi que le gain de poids sera l’autre principal point d'évolution. En coulisse, on parle d'un allègement d’environ 100 kg.

Sous le capot du futur RCZ, il y a fort à parier que l’on retrouvera les plus puissantes motorisations essence et Diesel de la 308. La plus extra des Peugeot RCZ – la « R » – devrait, quant à elle, logiquement pouvoir compter sur une évolution de son 2 litres développant 270 chevaux. Pour distiller cette puissance au train avant, il semble logique que la boîte mécanique à 6 rapports soit reconduite. Mais, il est certain que les amateurs de bolides charismatiques lui préféreront une boîte à double embrayage. Pour aller chasser sur les terres d’une certaine Audi TT, il n’y a sans doute pas meilleur choix technique. Dossier à suivre…

Qu’aimeriez-vous que Peugeot apporte en plus au futur coupé RCZ ?