Avec cette nouvelle version, Renault semble viser le plaisir de conduite plutôt que la performance pure. Pour ce faire, cette petite citadine propose une boîte manuelle à l’étagement revu, une propulsion arrière et un moteur 3 cylindres de 0,9l gonflé à 110 chevaux et 170 Nm de couple.

La Twingo GT se reconnaîtra à ses jantes de 17 pouces, sa double sortie d’échappement ou son écope d’air latérale. Mais la puce verra également évoluer son châssis : nouvelles suspensions, direction à démultiplication variable et ESP revus. Grâce à cela, Renault promet un comportement routier tonique et une trajectoire précise.