Politique

Philippe Henry, ministre de la Mobilité, reçoit des menaces de mort

Le projet de réforme de la fiscalité automobile du gouvernement wallon fait des vagues dans le sud du pays. Le ministre de la mobilité Philippe Henry (Ecolo) a même reçu des menaces de mort. 

Alain De Jong Alain De Jong | Publié le 03/08/2022 | Temps de lecture : 2 min

La Wallonie travaille sur une réforme de la fiscalité automobile qui devrait contribuer à la transition vers un parc automobile plus respectueux de l’environnement. La proposition du ministre de la mobilité Philippe Henry (Ecolo) tient compte de plusieurs paramètres, dont le poids du véhicule, ce qui fait que le nouveau système de taxation conduit à des situations qui sont parfois étranges.

Plusieurs voitures de petite taille et bon marché seront désormais taxées plus lourdement, tandis que certaines berlines haut de gamme coûteuses seront soumises à moins de taxes. En outre, l’impact majeur du poids est également préjudiciable aux voitures électriques, qui sont plus lourdes en raison de leurs batteries. En bref, l’ensemble du système proposé par le ministre Henry présente plusieurs lacunes et a déjà suscité beaucoup de consternation et de colère en Wallonie.

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Protection policière permanente

La situation est allée trop loin car le ministre a reçu des menaces de mort écrites qui sont prises très au sérieux par le gouvernement et la police. Philippe Henry ne veut pas prendre de risques et il est désormais sous protection policière permanente. Il se déplace en compagnie de gardes du corps qui peuvent intervenir immédiatement en cas de besoin.

Les projets de réforme de la taxe sur les voitures suscitent de la rancoeur dans le sud du pays.

Depuis le récent assassinat de l’ex-Premier ministre japonais Shinzo Abe lors d’une réunion électorale, il semble que les politiciens ne veulent pas prendre de risques lorsque des menaces sont proférées à leur encontre. Philippe Henry a déclaré : « il est inacceptable que certaines personnes, sur la base de menaces, empêchent le fonctionnement démocratique et l’exercice des fonctions publiques ».

Récemment, la ministre flamande de l’environnement, Zuhal Demir, a également été menacée pour ses mesures concernant la politique de l’azote. Aux Pays-Bas, dans un cas similaire, des agriculteurs en colère ont assiégé le domicile de la ministre de l’environnement Christianne van der Wal avec des tracteurs et d’autres véhicules agricoles.

Partager l’article

En savoir plus sur


Dernières infos

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Gocar c'est aussi plus de 30.000 véhicules de stock !

Découvrez toutes les actualités

Articles liés au même sujet

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

Des véhicules pour vous

Voitures

A la une

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Publicité