Sécurité routière

Pourquoi l’Ascension est le jour le plus dangereux en matière de circulation routière

Le jour de l’Ascension, un jeudi et le quarantième jour après Pâques, est selon les chiffres bruts le jour le plus dangereux dans le trafic belge. Explications.

Écrit par Joris Bosseloo | 25/05/2022

Les chiffres de la DH sont éloquents : en cinq ans, 699 accidents mortels ou corporels ont eu lieu le jour de l’Ascension : un triste record. Si l’on examine le nombre moyen d’accidents mortels le jour de l’Ascension, le décompte s’arrête à 15, ce qui signifie que cette journée n’est précédée que par la Toussaint qui détient le record du plus grand nombre de décès sur la route. Fait étonnant : il y a (beaucoup) moins de décès à Noël et au Nouvel An.

Pour quelles raisons ?

alcoholcontrole

Publicité

De nombreuses entreprises font le pont le lendemain de l’Ascension et, si le temps le permet, des barbecues sont souvent organisés où l’on sort généralement prendre un verre ou deux. VIAS pointe du doigt la consommation excessive d’alcool qui, selon cet institut, est à la base de 20% des accidents mortels ou avec blessés. « Certaines personnes ne comprennent toujours pas qu’elles ne peuvent pas conduire après avoir trop bu », déclare le porte-parole Benoît Godart.

Morale de l’histoire : soyez très vigilant et ne prenez jamais le volant si vous avez trop bu (ou consommé d’autres drogues) !

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé

Des véhicules pour vous

Voitures