Les pilotes ne paieront aucun droit d'entrée et devront participer à au moins cinq épreuves. Parmi celles-ci: les 24 Heures du Nürburgring ou des rallyes ERC. Ils engrangeront des points attribués selon la position, le nombre d'adversaires mais aussi la longueur de la course. Afin de ne pas favoriser les équipes aux plus gros budgets, Toyota fixe toutefois une limite à 10 épreuves maximum comptabilisées par saison.

Le grand gagnant du trophée repartira avec un prix de 35.000€ et un Toyota CH-R en bonus. Atteindre la deuxième marche du podium sera récompensé de 25.000€ tandis que le troisième empochera 20.000€.