La course de Formule E de Bruxelles n’aura pas lieu

Le grand prix électrique qui devait se tenir devant la Basilique de Koekelberg n’aura finalement pas lieu. Décriée par certains riverains, cette course de bolides, même électrique, en pleine ville ne plaisait pas non plus à certaines autorités.

Cinq mois avant sa tenue prévue pour le 1er juillet, l’ePrix de Bruxelles tombe finalement à l’eau. Certains, comme les bourgmestres de Koekelberg ou de Ganshoren, s’y montraient néanmoins favorables, pariant sur l’image moderne que cela aurait donné de Bruxelles, mais le ministre de la mobilité a dit non.

Aux plaintes des riverains s’ajoutaient encore de potentiels problème de mobilité avec certaines entrées et sorties du tunnel Leopold II bloquées un jour de départ en vacances. Après un déménagement du Heysel à Koekelberg, le projet doit donc être annulé pour cette année. L’organisateur espère néanmoins convaincre les autorités pour les prochaines saisons. A moins que les responsables de la Formule E tirent définitivement un trait sur Bruxelles.