Cela dit, les Porsche 919 Hybrid ont mérité leur sacre. Car, durant ce double tour d’horloge, elles ont été les plus rapides, mais aussi les plus fiables. Les Audi R18 e-tron n’ont bien sûr pas fait de la figuration. Elles ont bataillé ferme et se sont même révélées plus rapides qu'en qualifications. Mais, en fin de course, leurs longues interventions mécaniques aux stands ont permis à Porsche de verrouiller les deux premières places du général.

Derrière dans le peloton, Toyota et Nissan – deux autres géants de l’industrie automobile – tentaient tant bien que mal de suivre le rythme imposé par Porsche et Audi. Mais, ils n’y parvinrent jamais ; les Toyota officielles étant sujettes à des problèmes de fiabilité et les Nissan LMP1 à la technologie si particulière connaissant un long chemin de croix.

Enfin, pour ne pas mourir idiot, on retiendra encore que c’est une Oreca qui a remporté la première place de la catégorie LMP2 et une Corvette C7.R qui s’est imposée en GTE Pro. Porsche a remporté ici sa 17ème victoire au classement général. Dans les mois à venir, il y a donc fort à parier que les stratèges n’hésiteront pas utiliser cette victoire à des fins marketing.

Et vous, que pensez-vous de cette 17ème consécration de Porsche au Mans ?