En effet, alors que Mercedes vient de profiter des synergies avec l'Alliance Renault-Nissan pour son tout nouveau pick-up Classe X, la marque fera cavalier seul sur le segment des grands utilitaires, renonçant à son partage de plateforme avec Volkswagen sur ce marché.

Si l'on en croit les rumeurs, le nouveau Sprinter devrait être motorisé par des blocs diesel, mais également par un moteur hybride rechargeable, ce qui constituerait une première sur le segment des grands fourgons. Une version électrique pourrait en outre rejoindre la gamme par la suite puisque Daimler a consenti un investissement de 150 millions d'euros pour électrifier ses utilitaires Vito et Sprinter.

Au niveau du look, la face avant devrait être affinée et plus expressive pour se fondre dans le nouveau langage stylistique de la marque, caractérisé par sa large calandre et ses feux plus horizontaux. Sa présentation officielle n'est pas prévue avant l'année prochaine.