Derrière l’acronyme GRMN, ce sont deux références qui se cachent : “Gazoo Racing” du nom de la division sport de Toyota et “Master of Nürburgring” qui renvoie au circuit sur lequel, la Yaris GRMN a été développée et sur lequel elle est prête à claquer les chronos. Elle sera pour cela proposée avec une motorisation inédite : un 1,8l essence associé à un compresseur pour développer plus de 210 chevaux.

Quelques mois après sa présentation sous les projecteurs, une étonnante version à cinq portes a maintenant été découverte lors d’essais de développement. Sert-elle de mulet à un autre modèle ou s’agit-il vraiment d’une nouvelle déclinaison? Nous le saurons dans les prochains mois.