Si le camouflage ne laisse rien deviner des futurs traits de la compacte, on sait en revanche qu’elle devrait gagner quelques centimètres en longueur afin d’offrir une meilleure habitabilité à bord, notamment pour les passagers arrière.

Le changement le plus radical sera en fait d’ordre mécanique, puisque la petite munichoise passera de la propulsion à la traction avant, à la manière du monospace Série 2 Active Tourer dont ce sont déjà les roues avant qui se charge de transférer la force motrice à la route.

Il semblerait également que, faute de succès, la variante de carrosserie 3 portes ne soit pas reconduite, se conformant ainsi à ses concurrentes Mercedes Classe A et Audi A3.