Concrètement, les optiques sont plus géométriques, la calandre s’affine et les surfaces vitrées semblent plus effilées. Les portes arrière, quant à elles, adoptent, la petite nageoire qui est la marque de fabrique des dernières créations : Rapid et Octavia en tête. L’habitacle, enfin, devrait selon toute logique se révéler soigné, fonctionnel et, peut-être, un rien plus sexy.

Sous la robe, les soubassements de la petite Skoda ne seront bien sûr pas inédits. Ils devraient correspondre à ceux de la récente Volkswagen Polo. La Fabia devrait  néanmoins se passer de technologies récemment introduites sur sa cousine, à l'image de la suspension pilotée.

Pour s’animer, la Fabia pourra compter sur des mécaniques modernes empruntées à la Polo. En essence, l’offre devrait comprendre des trois cylindres atmosphériques en entrée de gamme, puis des quatre cylindres turbo. En diesel, on devrait pouvoir compter sur le récent trois cylindres diesel 1.4 TDI se déclinant en deux niveaux de puissance : 75 et 90 chevaux.

Enfin, il faut encore noter que cette Fabia sera également l'une des rares citadines disponibles en break ; sa version Combi devant débarquer dans les concessions courant 2015.

Cette Fabia répond-t-elle à votre idée d’une petite familiale polyvalente ?