Les autorités urbaines espèrent diminuer les émissions nocives de particules fines et d’oxydes d’azote en interdisant aux véhicules les plus polluants d’entrer dans leur agglomération. C’est pourquoi début 2017, la ville d’Anvers a instauré une zone de basses émissions (LEZ – Low Emission Zone). Début 2018, la région de Bruxelles a fait de même alors que Malines, Gand et Liège jalonnent actuellement leurs propres LEZ.

Comment fonctionne une zone de basse émission ?

Pour pouvoir pénétrer en voiture dans une LEZ, il faut que votre véhicule réponde à des critères précis relatifs aux normes d’émissions, fixés par la ville. Pour cela, on tient principalement compte de la Norme Euro du moteur. Plus basse est cette norme, moins il y a de chance qu’une voiture puisse entrer dans une LEZ. À l’heure actuelle, la situation est telle que les voitures jusqu’à la Norme Euro 2 sont quasiment exclues des LEZ de Bruxelles et d’Anvers.

Comment les autorités savent-elles si votre voiture peut accéder à une LEZ ? C’est simple : des caméras à l’entrée de la zone enregistrent votre numéro de plaque. Sur base des informations fournies par la DIV, on vérifie la Norme Euro de votre voiture afin de savoir si elle est autorisée à accéder à la LEZ.

Rien ne vous empêche de vérifier en ligne (les villes ont des sites web dédiés) si votre voiture peut pénétrer dans une LEZ. C’est même chaudement recommandé si vous voulez éviter une amende salée !


© Getty Images

D’autres solutions

Une LEZ peut sensibiliser les gens au fait qu’une vieille voiture a un impact négatif sur la qualité de l’air en ville. Mais ces LEZ ne sont qu’un des nombreux moyens pour améliorer la situation. Pouvez-vous aussi apporter votre pierre à l’édifice sans devoir changer votre mode de vie ? La réponse est oui !

Vous vous déplacez souvent sur de courtes distances ? Allez plutôt à pied ou à vélo. C’est bon pour la qualité de l’air et pour la santé.  Ou prenez le train, le tram ou le bus, ou une combinaison des trois. Pour qui ne connaît pas très bien l’offre en transports publics, il peut être utile de télécharger une app de la SNCB, de la STIB ou des TEC et de se familiariser avec ces transports alternatifs.

En voiture ?

Vous avez besoin d’une voiture parce que vous avez des enfants ou devez transporter des chargements encombrants ? Pas de souci : avec la Toyota Yaris Hybride, qui est à l’heure actuelle la première et seule citadine hybride, vous roulez plus de 50 % du temps en mode électrique et n’avez pas besoin de prise électrique, parce que la batterie se recharge toute seule pendant que vous roulez. Grâce à une faible consommation de carburant, des émissions de CO2 réduites et quasi pas de particules fines, vous contribuez à améliorer la qualité de l’air. Et comme la gamme hybride de Toyota est suffisamment large, vous avez la certitude de trouver un modèle hybride qui répond à vos attentes.