Alors que le Juke-R de Nissan héritait d’un V6 de 600 chevaux, Rain Prisk imagine une mécanique encore plus spectaculaire pour son projet. Reste encore à trouver un V12 à caser sous le capot de cette citadine…

Hormis ce V12, cette version du Juke a été fortement modifié esthétiquement avec un capot et des feux avant revus, une énorme prise d'air ou encore des passages de roues élargis qui accueillent des gros boudins Dunlop de compétition.

Quant à imaginer une telle version en série, il n'y a – heureusement, diront certains- aucune chance.