Le préparateur agréé de Volvo s’est ainsi penché sur la motorisation D5 pour sa première approche de la S90. De 235 ch et 480 Nm dans sa configuration d’usine, le moteur 2 litres turbo passe ici à 258 chevaux et 520 Nm. Sans doute pas de quoi transfigurer la grande berline suédoise, mais suffisant pour dynamiser les accélérations.

Etroitement dérivé de la berline, le break V90 pourra évidemment recevoir les mêmes améliorations dès le mois d’octobre. Dans les deux cas, le prix de la reprogrammation est fixé à 2.425 euros et inclut une garantie de 5 ans ou 160.000 km.

Avez-vous déjà fait reprogrammer votre moteur pour gagner quelques chevaux ?