Selon les propos du directeur d'Abarth Paolo Gagliardo, repris par Autocar, la marque souhaite étendre son offre au-delà des modèles actuellement basés sur la Fiat 500. On pense évidemment à la nouvelle 124 Spider qui passera très probablement par la case Abarth, mais le 500X n'est pas oublié.

Comme la 124 Spider, la 500X est dotée du 1,4 Multiair II essence qui développe 138 chevaux. Connu pour être très “malléable”, il sera possible de le pousser à 170 chevaux sous le capot de l'Abarth 500X.

Pensez-vous que cela sera suffisant, alors que les concurrentes Mini Countryman JCW et Nissan Juke Nismo RS produisent chacune 215 chevaux ?