Découvrez tout sur cette marque

Ford Galaxy

Le monospace XXL

Introduite en même temps que la Ford S-Max au Salon de l’automobile de Genève en 2006, la Ford Galaxy II vient compléter la gamme des monospaces de Ford, offrant une alternative plus spacieuse à la Ford C-Max. La Galaxy est vendue par Ford Europe depuis 1995, étant le premier monospace commercialisé par Ford en dehors du marché nord-américain. Avec l’introduction de la Ford S-Max en 2006, le constructeur rapproche la conception et la promotion de ces deux modèles. Tous deux sont produits à Ford Genk sur le châssis EUCD, avant de déménager à Valence après la fermeture du site de production limbourgeois en 2014.

La première Ford Galaxy était conçue conjointement avec le groupe Volkswagen dans le cadre de la coentreprise AutoEuropa qui produisait à Palmela, au Portugal. Le véhicule était en fait vendu sous trois marques différentes, s’agissant de la Ford Galaxy, la Volkswagen Sharan, et la SEAT Alhambra. La Galaxy I adoptait largement la mécanique du groupe Volkswagen, notamment le moteur essence 2,8 L VR6 repris de la Golf, ou encore le turbodiesel 1,9 L TDI. Par ailleurs, la Galaxy était montée sur un châssis Volkswagen. Ce modèle a été plutôt boudé par la critique, remportant la distinction peu enviable de « voiture la moins appréciée de 1999 » d’après un sondage du magazine anglais Top Gear ; pour autant, Ford se félicite que la Galaxy ait atteint sur la même année près de 12 000 ventes, soit le double de son compétiteur le plus proche.

Ayant vendu sa part d’AutoEuropa au groupe Volkswagen en 2005, Ford a désormais les coudées franches pour se réapproprier la Galaxy. La nouvelle stratégie du constructeur est celle-ci : les consommateurs européens étant réputés peu friands de grosses voitures gourmandes et inélégantes, Ford va dédoubler son offre de grands monospaces à partir de 2006 avec l’introduction de la Ford S-Max. La Galaxy est alors libre de s’agrandir dans toutes les directions pour s’en différencier. Un véhicule de cette taille ne se prêtant guère à la mise en place d’une conception Kinetic intégrale, Ford s’est contenté d’intégrer à la Galaxy II « des éléments » du design Kinetic, telle que la grille trapézoïdale ou encore les phares en biseau. Cette fois-ci, la Galaxy utilise exclusivement des moteurs conçus en interne, tous les diesels étant issus de la gamme Duratorq. Le modèle dispose également de deux motorisations essence, le 1,6 L 160 ch EcoBoost Start/Stop ainsi que le 2,0 L 203 ch EcoBoost. Le 1,6 L a cependant été critiqué dans la presse automobile, la puissance développée étant jugée insuffisante pour entraîner un engin de cette taille de façon adéquate.

Ford lance la production de la dernière génération de grands monospaces en 2015, après leur présentation au Salon de l’automobile de Paris 2014 et Genève 2015, respectivement. La gamme de motorisations est commune aux Ford S-Max, Galaxy, Mondeo, et Edge, soit un moteur diesel Duratorq 2,0 L TDCi et deux solutions essence, l’EcoBoost 1,5 L SCTi 160 ch et 2,0 L SCTi 240 ch. Que ce soit sur la Galaxy ou sur la S-Max, toutes les motorisations diesel consomment moins de 5 L aux 100 km, le moteur 2,0 L TDCi 120 ch avoisinant même les 4 L aux 100 km. Les 2,0 L TDCi 150 et 180 ch sont équipés de transmissions manuelles ou PowerShift, les modèles 180 ch proposant également l’option d’une transmission automatique.

Découvrez toutes les actualités

Dernières actualités Ford Galaxy

Trouvez votre voiture aujourd'hui

Ford Galaxy neuves à vendre sur Gocar.be

Trouvez votre voiture aujourd'hui

Ford Galaxy d'occassion à vendre sur Gocar.be

Professionnels à la une

Liste des concessionnaires Ford Galaxy

Nos partenaires