Description Opel Astra

Videos

Pour parler de l’Opel Astra, lancée en 1991 et constituant une part importante des ventes mondiales du constructeur depuis lors, il faut revenir une dizaine d’années en arrière pour évoquer son prédécesseur, l’Opel Kadett. La Kadett était un des modèles phares de la marque Opel, commercialisé de 1962 jusqu’en 1991 où elle sera remplacée par l’Opel Astra. Dans les années 70 et 80, le groupe GM (propriétaire à la fois d’Opel et de sa sœur britannique Vauxhall) décide d’uniformiser la gamme de produits de ses filiales en Europe. Par conséquent, la quasi-intégralité des modèles conçus par Vauxhall seront remplacés par ceux d’Opel, mais au Royaume-Uni ceux-ci continueront à être vendus sous la marque Vauxhall pour refléter une certaine fidélité de marque des consommateurs britanniques envers les constructeurs locaux (ou du moins perçus comme tels).

Soucieuse dans un premier temps d’éviter une nomenclature à consonance trop allemande (l’Opel Karl subira le même traitement), Vauxhall vendra ses Kadett sous la marque Vauxhall Astra, tant pour l’Opel Kadett D (1979) que la Kadett E (1984). Lorsque GM va plus loin et décide d’imposer une nomenclature commune à toutes ses filiales (Opel, Vauxhall, mais encore Chevrolet, Buick, ou Holden selon les marchés), c’est Opel qui va adopter le nom Astra pour sa nouvelle génération de Kadett. L’Opel Kadett E est donc suivie en 1991 de l’Opel Astra F : la nomenclature choisie par Opel renforce ainsi la filiation étroite entre ces deux modèles.

L’Astra F sera proposée en version trois- ou cinq-portes hayon, berline, ou encore break (l’Astra Caravan). Le constructeur en appellera même au concepteur Bertone, en Italie, pour en réaliser une version cabriolet. Lorsque Opel cesse la production d’Astra F en Allemagne, en 1998, il poursuit sa production en Pologne ; cette version sera commercialisée jusqu’en 2002 en Europe de l’Est et en Turquie sous le nom d’Opel Astra Classic. Le modèle le plus désiré de cette génération était l’Opel Astra GSi, modèle 3-portes uniquement et alimenté par un moteur essence à injection 2,0 L I4 16V 151 ch. Celui-ci sera rebaptisé Opel Astra SPORT en 1995. Fort du succès du modèle, Opel lancera en 1998 l’Astra G, en 2004 l’Astra H, en 2009 l’Astra J (pour éviter la confusion avec le chiffre romain I), et en 2015 l’Opel Astra K.

Cette dernière est présentée au Salon de l’automobile de Francfort en septembre 2015. C’est un modèle plus petit, mais d’après Opel plus spacieux, et plus léger de 200 kg que son prédécesseur, l’Astra J. Pour y parvenir, Opel a complètement revu l’architecture du véhicule, misant sur une conception compacte et des matériaux légers pour chaque composant. Il est proposé en motorisation essence 1,0 L 3-cylindres, 1,4 L 4-cylindres, et diesel 1,6 L, avec transmission 5- ou 6-vitesses. Sur la motorisation 1,0 L turbo, l’Astra K dispose d’une nouvelle transmission 5-vitesses semi-automatique EasyTronic 3.0. Le système Start/Stop est proposé en option pour toutes les motorisations, et de série sur la motorisation turbo.

Lire plus