Description Opel Insignia

Videos

Lancée en 2008 pour remplacer l’Opel Vectra, l’Opel Insignia est une berline familiale construite à l’usine Opel de Rüsselsheim, près de Francfort, et pendant un temps dans l’enclave russe de Kaliningrad. Elle est vendue sous la marque Vauxhall Insignia au Royaume-Uni, Holden Commodore en Australie et en Nouvelle-Zélande, et Buick Regal en Amérique du Nord et en Chine.

L’Opel Insignia Concept, présenté au Salon de Francfort 2003, était une berline de luxe (segment F) dotée d’un moteur V8 emprunté à la Corvette. Elle disposait d’une suspension hydropneumatique, d’un mécanisme de portes coulissantes inspiré du pantographe, et de phares LED. Début 2005, Opel annonce avoir renoncé à mettre ce concept en production, le jugeant trop lourd et trop cher. Il n’a donc pas de rapport en soi avec l’Opel Insignia de série, mais ce concept aura en revanche servi d’inspiration à l’Opel GTC Concept de 2007 ainsi qu’à la Buick Avenir Concept en 2015.

En 2008, le nom Insignia est retenu pour désigner la remplaçante de l’Opel/Vauxhall Vectra, présentée au Salon de l’automobile de Londres en juillet, avant d’être commercialisée en octobre 2008. Il s’agit d’une berline 4-portes ; une version break 5-portes sera vendue sous l’appellation Opel Insignia Sports Tourer. C’est une nouveauté pour Opel, qui avait pris l’habitude de vendre les breaks sous la marque « Caravan » (« Astravan », « Corsavan », etc.). C’est le premier modèle de série construit sur la plateforme GM Epsilon II, qu’on retrouvera en 2010 sur la Saab 9-5 et la Chevrolet Malibu. Début 2009, Opel lance l’Insignia OPC, une version haute-performance. A l’image de l’ancienne Opel Vectra OPC, elle est animée par un moteur 2,8 L turbo V6, pour une puissance de 325 ch et un couple de 435 N.m. En avril 2011, Opel présente l’Insignia OPC Unlimited, auquel on a enlevé le limiteur de vitesse. Au cours des années suivantes, Opel a retiré la plupart de ses modèles OPC, particulièrement gourmands en carburant et peu performants du point de vue des normes d’émission européennes.

En 2017, le design et les motorisations de l’Opel Insignia sont complètement revus. Construit sur la plateforme GM E2XX partagée avec la Chevrolet Malibu IX, c’est le dernier modèle Opel entièrement développé sous la propriété de General Motors. La nouvelle Opel Insignia B Grand Sport dispose de moteurs essence 4-cylindres 1,5 L Turbo 140 ch, 1,6 L Turbo 200 ch, et 2,0 L Turbo 260 ch. Du côté des diesels, le constructeur propose une motorisation 1,6 L 110/136 ch, 2,0 L 170 ch, et 2,0 L BiTurbo 210 ch. La Holden Commodore ainsi que la Buick Regal GS, versions de l’Insignia vendues respectivement en Océanie et en Amérique du Nord/Chine, ont même été dotées d’un moteur V6 3,6 L d’une puissance maximale de 320 ch pour un couple de 381 N.m. Une version sportive, l’Opel Insignia GSi, est présentée au Salon de Francfort en 2017. Cette version dispose d’entrées d’air spécifiques, de jantes 20’’, de jupes latérales, et d’un double pot d’échappement, et est animée par un moteur 2,0 L 260 ch pour un couple de 400 N.m, avec transmission intégrale et boîte automatique 8 rapports.

Lire plus