Découvrez tout sur cette marque

Opel KARL

L’Opel Karl est une citadine d’entrée de gamme introduite en 2014 pour remplacer l’Opel Agila. Au Royaume-Uni, elle est vendue sous la marque Vauxhall Viva, Viva étant également le nom d’un ancien modèle de berline familiale construit par Vauxhall dans les années 60. L’Opel Karl tiendrait son nom de Carl von Opel, fils aîné du fondateur Adam Opel. Comme pour l’Opel Adam, Vauxhall a choisi de renommer ce modèle, en partie pour éviter un nom à consonance trop allemande pour une marque qui cherche encore à projeter une image anglo-anglaise, et en partie parce que la référence aux débuts d’Opel n’a pas la même puissance évocatrice pour sa jumelle d’outre-Manche. Ce modèle, introduit à la fin de l’ère GM et supprimé sous PSA en 2019, est mécaniquement très proche de la Chevrolet Spark de quatrième génération, étant toutes deux produites sur la plateforme GSV à l’usine de Changwon (Corée du Sud) par GM Corée (ex-Daewoo Motors).

Vendue au prix de base de 9 500 €, il s’agit d’une alternative moins coûteuse à l’Opel Adam trois-portes, aux dimensions d’ailleurs quasiment identiques : 3,67 m de longueur pour 1,60 m de largeur ave une hauteur de 1,48 m. Comme l’Opel Adam, Opel ne vend pas la Karl sur tous les marchés européens : le constructeur la réserve aux zones les plus densément peuplées d’Europe occidentale, généralement plus friandes de petites citadines. Elle est présentée à Rijeka, en Croatie, en 2015, mais dès 2018, Opel annonce la fin de la production de Karl/Viva pour 2019 sans présenter de remplaçante. L’Opel Karl est par ailleurs produite sous licence GM par le constructeur vietnamien VinFast sous une forme modifiée, d’abord en Corée du Sud puis, à partir de 2019, à l’usine VinFast de Haiphong, sous la marque VinFast Fadil, avec un lancement public prévu pour septembre 2019.

Son rapport qualité-prix est plutôt salué, avec un intérieur à l’aspect abouti : malgré l’utilisation de matériaux rigides, présentant un risque de vibrations et de défauts d’ajustement, elle présente une sérieuse qualité d’assemblage grâce à une conception de la partie supérieure de la planche de bord d’un seul tenant. Tandis que l’Opel Agila, développée en collaboration avec Suzuki, disposait d’une motorisation diesel, la Karl est disponible uniquement en version essence, avec un nouveau moteur 3-cylindres atmosphérique 1,0 L 75 ch dérivé du 1,0 L SIDI de l’Opel Adam. Elle dispose de série d’une boîte de vitesse manuelle cinq vitesses, certaines versions proposant en option une boîte de vitesse robotisée (« manuelle-automatique ») Easytronic. De décembre 2015 à avril 2018 était proposée une version de même cylindrée pouvant être alimentée en essence ou au GPL.

L’Opel Karl est proposée en cinq finitions : « KARL Selection », version quatre-sièges, « KARL Edition », qui propose le cinquième siège en option, « KARL Excite », version intermédiaire avec phares anti-brouillard, climatisation, et banquette arrière rétractable, « KARL ROCKS », version inspirée de la Chevrolet Spark Active, et enfin « KARL INNOVATION », finition haut-de-gamme avec climatisation automatique et module d’assistance connectée OnStar.

Découvrez toutes les actualités

Dernières actualités Opel KARL

Trouvez votre voiture aujourd'hui

Opel KARL neuves à vendre sur Gocar.be

Trouvez votre voiture aujourd'hui

Opel KARL d'occassion à vendre sur Gocar.be

Professionnels à la une

Liste des concessionnaires Opel KARL

Nos partenaires