Découvrez tout sur cette marque

Peugeot

Peugeot est un constructeur français fondé en 1896 par Armand Peugeot. A ses débuts, l’entreprise familiale se caractérise par un savoir-faire très diversifié allant du ressort pour horloge jusqu’à la bicyclette. Aujourd’hui, la firme au lion fabrique essentiellement des automobiles mais aussi des utilitaires ainsi que des deux roues.

Peugeot : une famille d’entrepreneurs

L’histoire de l’entreprise Peugeot est avant tout une histoire de famille. Meuniers avant de se lancer dans la fonderie d’acier, les Peugeot sont des entrepreneurs dans l’âme. Ils fabriqueront des lames de scie, des moulins à café, des ressorts d’horlogerie avant de se lancer dans la fabrication de bicyclettes en 1886.

Mais c’est la construction d’automobiles qui fascine Armand Peugeot qui décide de se lancer dans l’aventure des quatre roues à partir de 1891. Date à laquelle l’entreprise Peugeot devient le premier constructeur au monde à proposer une voiture fabriquée en série. Il s’agit de la Peugeot type 3, développant une puissance de 8 ch. et capable d’atteindre la vitesse de 15 km /h.

En 1896, Armand Peugeot crée la « Société anonyme des automobiles Peugeot ». En parallèle, l’entreprise « Fils Peugeot Frères », créée par les neveux d’Armand Peugeot, développe également des automobiles. Afin d’éviter la concurrence interne, les deux entreprises seront fusionnées en 1910 sous le nom de « Société Anonyme des Automobiles et Cycles Peugeot ».

Deux guerres et un nouveau concurrent : Peugeot résiste

En 1912, c’est la création du célèbre site de Sochaux, toujours en activité. Avant que la Première Guerre Mondiale n’éclate, Peugeot construit plus de dix milles automobiles, c’est la moitié de la production française.

A la sortie de la guerre, un nouveau concurrent, Citroën, vient détrôner les deux géants de la construction automobile française. Peugeot accuse le coup et se voit contraint d’abandonner la fabrication de camions. Cependant le succès que remportera sa 201 malgré la crise des années trente, va permettre au constructeur d’assoir sa notoriété sur le marché.

Au cours de cette décennie, le constructeur lance plusieurs modèles qui rencontreront le succès, notamment grâce à l’adoption de lignes plus aérodynamiques, dans un style « Streamline Modern », très en vogue à l’époque. En 1939, Peugeot détient 25% des parts de marché en France. C’est le deuxième constructeur automobile, devant Renault.

Comme pour beaucoup d’entreprises françaises, la Seconde Guerre Mondiale ralentira considérablement la production du constructeur. 90 % de sa production est en effet destinée aux Allemands. Jusqu’en 1955, l’entreprise se verra obligée d’adopter une politique « monomodèle », avec la 203.

Le temps du succès

En 1970, Peugeot devient le deuxième constructeur automobile français avec plus de 500.000 exemplaires produits. En 1974, Peugeot rachète Citroën pour former le groupe PSA-Peugeot Citroën.

A partir des années 2000, le groupe connaît une période pérenne, notamment grâce à sa 206 qui remporte un franc succès commercial. Succès qui sera d’ailleurs accompagné par celui de la 307. Les deux véhicules occupent les meilleures ventes européennes. En 2006, Peugeot présente le modèle qui a pris la relève de la 206 : la 207. C’est le véhicule le plus vendu en France et même en Europe.

En juin 2008, le constructeur au lion célèbre la 50 millionième Peugeot sortie des chaînes de montage du site Sochaux. En 2012, le site fête un siècle de fonctionnement, il s’agit de la plus ancienne usine automobile toujours en activité au monde.

Nos partenaires