Les 1.400 voitures du cargo échoué