Description Volkswagen Beetle

Videos

Aujourd’hui connue sous le nom de Beetle, ou « scarabée » la Volkswagen est la première voiture du constructeur Allemand du même nom. Elle voit le jour en 1938 mais ne sera proposée au public qu’une fois la Seconde Guerre Mondiale terminée. Produite jusqu’en 2003, elle sera vendue à plus de 21 millions d’exemplaires, partout dans le monde.

La voiture du peuple

En 1930 Ferdinand Porsche – ingénieur inventeur industriel motoriste – rêve de proposer une voiture accessible à tout le monde. Quelques années plus tard, Adolf Hitler exprime le même rêve.

Récemment au pouvoir, le chancelier cherche à redorer le blason de l’industrie automobile allemande afin d’affirmer la puissance du pays. Pour cela, il a besoin de démocratiser l’automobile et c’est ainsi que les deux hommes se rencontreront en 1934. Quelques mois plus tard, Hitler annonce son intention de construire la voiture du peuple, littéralement « Volkswagen » en collaboration avec l’entreprise Porsche.

Le cahier des charges de la Volkswagen est exigeant. Hitler demande un véhicule qui soit puissant tout en restant économique. La première voiture de la maison Wolfsburg devra être capable d’atteindre les 100 km/h, avec un moteur 1.0 dont la consommation ne dépasse pas les 5l aux 100. La Volkswagen ne doit pas peser plus de 600 kg et son toit devra être particulièrement robuste afin de résister aux rudes hivers Allemands.

La Volkswagen charme plus de 300.000 Allemands qui investissent toutes leurs économies dans le projet. Face à la production de masse qui se profile, Porsche se rend chez les spécialistes du genre et visite notamment les lignes de production du célèbre constructeur américain Ford.

De la KdF Wagen à la Beetle

La Volkswagen est dévoilée officiellement le 26 mai 1938 sous le nom de KdF Wagen. Mais la guerre interrompra rapidement la production. La célèbre usine Wolfsburg, équipée des meilleurs moyens de production américains, sera réquisitionnée à des fins militaires.

Après la guerre, l’usine de Wolfsburg est pratiquement détruite. Ce n’est qu’en 1946 qu’elle ouvrira à nouveau ses portes, sous l’occupation britannique. Ivan Hirst est envoyé dans le cadre d’un programme de remise en route des chaînes de production endommagées. Lorsqu’il tombe par hasard sur deux KdF Wagen abandonnées, il décide de relancer la production de la Coccinelle qu’il supervisera jusqu’en 1949.

Cette même année, soit plus de 10 ans après sa présentation officielle, la Coccinelle de Volkswagen est enfin vendue aux Allemands, puis dans toute l’Europe et même outre-Atlantique.

De la Coccinelle à la Golf I

La petite citadine rencontrera un succès immédiat, notamment aux Etats-Unis qui entre tout juste dans sa période de prospérité économique, les Trente Glorieuses. La millionième Coccinelle est produite en Août 1955. Elle parcourra quelques 4000 km à travers l’Allemagne avant de s’installer dans le musée de Volkswagen, à Wolfsburg.

Pendant plus de 30 ans la Coccinelle subira quelques modifications de puissance. Elle passera notamment de 30 ch. à 50 ch. Cependant elle conservera ses lignes caractéristiques qui lui valent plusieurs surnoms : Coccinelle, Kever ou Beetle.

Cependant, pendant les années 70, la Beetle sera reléguée au rayon de l’obsolescence, malgré son capital sympathie élevé, la Golf I produite à partir de 1974 aura raison de la première Volkswagen.

La Coccinelle tire sa révérence en 1978 sur le sol allemand et laisse sa place au futur best-seller de Wolfsburg. Sa production continuera néanmoins jusqu’en 2003 au Mexique.

Lire plus