Description Volvo V90

Videos

La carrosserie break est l’une des grandes favorites de la marque suédoise qui propose depuis la Duett de 1953, des modèles iconiques. En tout, ce sont plus de 6 millions d’exemplaires vendus à travers le monde, ce qui représente environ un tiers des ventes totales du constructeur.

Avec le V90 relancé en 2016, Volvo affirme son leadership dans le domaine des routières premium et vient même titiller ses homologues allemands, l’Audi A6 et la Mercedes-Benz Classe E. Nul doute, le savoir-faire du constructeur scandinave est intemporel.

Les prémices de la V90 : la Volvo break 960

En 1990, Volvo présente l’un des véhicules qui lui vaudra sa réputation dans le domaine de la sécurité : la 960. Elle se décline en berline ainsi qu’en break et recevra de nombreux prix pour son équipement de sécurité embarqué.

La 960 est le premier véhicule au monde à être équipé de série de la ceinture de sécurité autobloquante et d’appuie-tête anti coup du lapin. A l’arrière, on retrouve même un siège enfant incrusté dans la place centrale.

En 1996, à l’occasion de son restylage, Volvo revoit entièrement sa nomenclature et la 960 version break est rebaptisée V90. Le premier V90 est reconnaissable par son museau fin, son derrière carré ainsi que ses phares rectangulaires dans le prolongement de la calandre.

Malgré plusieurs améliorations inédites, comme la climatisation, le système audio à quatre haut-parleurs et la glacière électrique de coffre, la V90 ne durera que deux années supplémentaires sur les routes. En 1998, sa production est stoppée, il s’agit du dernier modèle à propulsion de la marque.

La V90 naît pour la seconde fois

Dévoilée au Salon de Genève de 2016, la nouvelle V90 n’a plus rien à voir avec sa grande sœur. Place à la modernité et à l’élégance nordique d’un break dont les lignes ont été majoritairement saluées par la presse spécialisée.

Ce millésime est long, comme le veut la tradition des breaks, mais il est surtout large et bas. D’ailleurs, entre son capot nervuré, son hayon incliné et ses larges hanches joliment soulignées par les feux arrière horizontaux, la V90 arbore un petit côté sportif très réussit. Ajoutez à cela toute la prestance nordique propre aux véhicules de la marque et vous obtenez un break statuaire et singulier.

En revanche, si son design a été applaudi à maintes reprises, ce n’est pas forcément le cas de sa praticité. Bien entendu, le break est équipé de sièges escamotables et d’un volume de coffre généreux, toutefois ses prestations en termes d’espace et de rangement sont loin derrière ses concurrents.

Qu’à cela ne tienne, le break scandinave se distingue de par son habitacle, dont le confort et la qualité des finitions frôlent la perfection. Le mariage entre sobriété, élégance et modernité est une fois de plus très réussi.

Côté sécurité, comme de coutume, on ne retrouve que le meilleur de la technologie : détection de piétons, de véhicules, d’angles morts, d’animaux, de panneaux de signalisation … Bref, tout y est.

C’est ainsi que la V90 démontre en toute simplicité, le savoir-faire de la marque scandinave. Entre élégance, panache et sécurité.

Lire plus